French Arabic Chinese (Simplified) English German Italian Japanese Portuguese Russian Spanish

 
What do you want to do ?
New mail

Dans ce calendrier de l’été bouleversé par l’épidémie, les Journées européennes du patrimoine des 19 et 20 septembre 2020 ont été maintenues. Ces journées sont le point d’orgue d’une année d’engagements et d’évènements soutenus par la Commission européenne. Pour la troisième année consécutive, la SAMA sera partenaire du musée de l’Armée pour les manifestations qui se dérouleront aux Invalides.

Le patrimoine culturel, matériel et immatériel comprend les monuments, les sites, les traditions, les savoirs transmis et les expressions de la créativité humaine, ainsi que les collections conservées par les musées, les bibliothèques et les archives. Autour de thèmes portant sur les grands défis culturels européens, les États membres de l’Union européenne impliquent leurs citoyens dans des débats et échanges. En 2018, pour leur 35e édition, le thème était L’Art du partage ; en 2019, Arts et divertissements ; en 2020, Patrimoine et éducation : Apprendre pour la vie !

Quel bilan tirer des Journées de 2019 ? La SAMA participa à l’animation des deux journées sur les deux sites que lui consacrait le musée dans une riche programmation. La salle Turenne était réservée aux stands des partenaires du musée.

Parmi eux, la Direction Générale de la Sécurité Extérieure (DGSE) exposait une machine Enigma et sa réplique actuelle grâce à laquelle le public pouvait tester ses compétences en cryptologie (l'art de créer et de casser des codes secrets) .

Les équipes de l’ECPAD (Établissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense) expliquaient les métiers de la conservation et de l’archivage audiovisuel au travers de la diversité des documents et des questions techniques de sauvegarde qu’elles impliquent.

Etaient aussi mis en valeur les trois ateliers de restauration du musée, métal, cuir et textiles, qui offraient un passionnant panorama des métiers de la conservation.

Le stand de la SAMA était animé par des bénévoles de l’association. Les demandes d’information des visiteurs comme des partenaires portaient sur les actions en faveur du musée, sur les liens avec les associations d’histoire militaire et celles des musées d’arme, sur les activités dans et hors Paris, sur le site internet.

Le public rencontré, civil et militaire, de nombreux jeunes, nous interrogeait par exemple sur nos ressources dans le domaine de la généalogie, questions suscitées par l’arrêt au stand de l’Association <hoteldesinvalides.fr> qui invitait le public à découvrir l’exceptionnelle base de données fondée sur les relevés et la transcription des 151 071 actes de réception des invalides, originaires de 60 % des communes françaises.

Des numéros du Bulletin de liaison, de la Revue - qui fête ses 110 ans - des livres publiés (le Livre du Centenaire, La Grande Guerre, matrice du XXe siècle) étaient présentés sur le stand. Ces livres étaient aussi présents au deuxième Salon du livre d’histoire militaire, cette année installé dans le prestigieux grand salon du musée.

Accompagnant le stand, un kakémono fixait les objectifs de la SAMA, un visuel diffusé en boucle illustrait ses actions en faveur du musée, les dons en particulier. Simultanément, dans les salles d’exposition permanente, des amis, certains en uniforme, présentaient et expliquaient les dons récents les plus significatifs, comme une épée wiking (2013) et Cimetière de Benay, tableau de Maurice Denis (2009).

 

En ravivant le souvenir de ces deux journées riches de contacts et d’échanges, nous sommes certains que les Journées du Patrimoine 2020 réserveront, au sortir de ces mois moroses, de belles surprises. Nous espérons que vous serez nombreux à rejoindre, les 19 et 20 septembre prochain, la SAMA à l’Hôtel national des Invalides.

Jean-Paul AMAT

Président de la Société des Amis du Musée de l'Armée (SAMA)

 
What do you want to do ?
New mail
 
What do you want to do ?
New mail