French Arabic Chinese (Simplified) English German Italian Japanese Portuguese Russian Spanish

 

Les affrontements du début de la guerre, en 1914, sont les plus sanglants : les officiers, quelque soit leur origine, en tête de leur unité, montrent l’exemple et paient un lourd tribut. En effet, à côté des officiers d’active, de très nombreux officiers de réserve, dont de nombreux intellectuels, vont venir renforcer l’encadrement des régiments.

Parmi les premiers à tomber, Charles Péguy, témoigne de cet engagement sans faille au service de son pays, la France.

 

 

HEUREUX CEUX QUI SONT MORTS

                       DANS UNE JUSTE GUERRE.

                  HEUREUX LES ÊPIS MURS.

ET LES BLES MOISSONNES

 

Montmirail sera le nom de la promotion de l’école spéciale militaire de Saint-Cyr sortie en 1914 (avec dans ses rangs le futur Général Monclar) et qui perdra 60% de ses effectifs pendant la Grande Guerre, dont la moitié dans les deux premiers mois de la guerre.   

Pour évoquer leur sacrifice, l'accompagnement musical proposé est "la Galette", marche traditionnelle de l'Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr. Les paroles sontt attribuées à la promotion d’Isly (1843-1845) et la musique tirée de l'opéra "les Puritains" crée par Bellini en 1835 (ils existent d’autres versions chantées comme l’artilleur de Metz).