French Arabic Chinese (Simplified) English German Italian Japanese Portuguese Russian Spanish

A 17 heures, le drapeau anglais flotte toujours sur le plateau du Mont Saint Jean bien que les troupes de la division Alten aient été en grande partie décimées. Les cavaliers français dont les chevaux sont épuisée, doivent se résoudre à redescendre la pente fatale, alors que les deux tiers de leurs effectifs sont hors de combat. Napoléon transmet alors à Kellermann par le canal de son aide de camp, Flahaut fils de Talleyrand, l’ordre de jeter dans la mêlée ses dernières réserves, 4 000 cavaliers. Sous une chaleur écrasante, les derniers régiments viennent s’écraser contre la muraille de

Connectez vous ou enregistrez vous pour lire cet article !